Comment bien respirer ?

bien respirer

« On respire assez pour ne pas mourir mais pas suffisamment pour vivre »

L’inspiration de l’artiste, le deuxième souffle, le souffle de la vie, le souffle coupé etc. De nombreuses expressions du langage courant illustre le rôle important accordé à notre respiration.
Au premier plan, bien évidement, l’apport en oxygène. Mais pensons-nous souvent sa fonction de régulateur émotionnel ? Les phases d’inspiration et d’expiration actionnent successivement les nerfs sympathiques et parasympathiques de notre système nerveux. Le premier pour favoriser l’action, le second pour apaiser, calmer. La respiration est une des rares fonctions qui soit à la fois automatique (il n’est pas utile d’y penser pour respirer) et volontaire (nous pouvons la réguler). Nos cultures occidentales n’ont jamais mis l’accent sur cette formidable opportunité offerte par l’évolution : utiliser la conscience, l’amplitude et le rythme de notre respiration pour augmenter notre énergie, notre confiance et notre sérénité.

Petit exercice de sophrologie pour une plus grande intelligence émotionnelle

La respiration en carré : comptez 4 temps en inspirant puis 4 temps en pause inspiratoire, 4 temps dans le souffle, puis 4 temps en pause expiratoire. Reproduisez ce cycle pendant une dizaine de minutes pour renforcer votre équilibre émotionnel. A pratiquer sans modération.

A lire aussi :

27mar