Contre les économies d’énergie!

Quelle est la chose la plus importante dont doit disposer une organisation pour maintenir une forte dynamique?
C’est probablement le dénominateur commun à toutes les formes de vie qui peuplent notre planète? Et au delà de la vie, à l’origine de notre univers, du mouvement, de toute action, et et de l’évolution.
L’énergie bien évidemment! Une énergie dont nous sommes les dépositaires mais qu’il nous est également permis de produire, de capitaliser, d’accroître et de partager.
Plus précisément quels sont les différents niveaux qui lui sont subordonnés.économies  d'énergie
– les gènes
– les cellules
– les organes
– les organismes
– les populations
– les écosystèmes
– la biosphère
Nos interactions avec nos semblables sont aussi régies par des flux énergétiques auxquels je ne donne pas un sens ésotérique mais qui sont constitués de nos multiples ressources et capacités d’action.
Rappelons-nous que nos ressources énergétiques sont principalement émotionnelles.
Quelles sont précisément celles dont ont besoin nos sociétés pour produire, créer et innover.
– le désir
– la motivation
– la confiance
– l’optimisme
– l’enthousiasme
– l’altruisme
Dans tout projet collectif il est indispensable qu’un grand nombre d’individus soit doté de cette qualité énergétique (produire et partager ces capacités)
C’est aussi ce potentiel énergétique qui confère du charisme aux individus qui en sont dotés.
Parce que ce « flux énergétique » est transmissible, ces mêmes individus, en plus d’être à forte valeur ajoutée, sont d’une compagnie très recherchée. Il sont des bornes sur lesquelles on peut recharger ses propres capacités. Par effet de contagion, de mimetisme et d’émulation.
Ne confondons pas toutefois hyper activité et forte ressource énergétique car c’est d’abord l’efficacité qui les différencie. La vraie énergie est sereine, elle se lit sur le visage, s’entend dans le discours et s’observe dans l’action.
Leur atout est d’une part de savoir gérer cette énergie (psychique et physique) mais surtout d’être capable de la produire en utilisant au mieux toutes les ressources à sa disposition: celle qui génèrent chez eux des emotions et des sentiments positifs et stimulants. Ces émotions d’actif ou cinétiques (qui créent le mouvement).
Les recruteurs devraient placer cet aspect de la personnalité en tête des priorités.
De la même façon, les associés, collaborateurs, conjoints, amis ou coéquipiers qui repondent à cette description seront eux même pour vous des ressources qu’il vous faudra affectionner.
Alors oui, l’énergie doit être produite et consommée en quantité car nos vies et nos projets si on veut qu’ils soient riches et porteurs de sens, sont parmi les plus énergivores.

C

Crédit photo: www.cadiou.com

A lire aussi :

19avr