Le besoin de beauté.

Parmi toutes les ressources qui nourissent notre énergie, notre motivation et accroissent notre sentiment de bien être, le côtoiement de la beauté est une des plus méconnues, des plus négligées.

Abraham Maslow à identifié nos de premier plan. Pourtant il existe aussi d’autres besoins que l’on pourrait qualifier de secondaires mais qui participent néanmoins à nous construire et à faciliter la réalisation des nos projets de vie.

La beauté , bien évidemment toute subjective car liée à notre âge, notre sexe et à notre culture est de celles-ci.

Quoi qu’il en soit, la cotoyer, comble une attente inscrite dans nos gènes. Les arts quasi universels tels que la peinture, la sculpture, la photographie, la danse, la musique, le théâtre ou le cinéma tiendraient-ils une si grande place dans nos vies si ce besoin ne procédait pas une fonction importante.beauté La beauté peut revêtir différentes formes: Plastique ou intellectuelle. Dans tous les cas, elle génère des émotions intenses: – plaisir

– désir

– quiétude

– sécurité

– joie

– optimisme

Elle stimule par ailleurs notre:

– imaginaire

– curiosité

– créativité –

– curiosité

Alors la rechercher, y prêter une grande attention, la protéger devrait être aussi naturel que se nourrir ou prendre soin de notre santé.

De la même façon qu’une carence en lumière pendant la saison hivernale entraîne une diminution du cortisol dont une des fonctions est de produire de l’énergie; mais aussi de la sérotonine qui participe à la régulation émotionnelle, une faible exposition à « la beauté » entraîne une plus faible tolérance aux difficultés, créé une frustration inconsciente et prive notre vie d’une importante part de sens.

N’oublions pas que son contact ne nous dispense pas d’en prendre conscience car la conscience est le catalyseur de nos ressources latentes. Elle en est aussi le révélateur et l’accélérateur. Nos sociétés tournées vers le rationnel comme le tournesol vers notre astre, tend à nous priver de ses bienfaits, la confusion économique qui règne sur nos continents et un certain repli sur soi des individus et des peuples ne favorisent pas toujours la beauté intérieure.

Mais bien heureusement elle est omniprésente et ses formes nombreuses ne sont quelquefois décelables qu’à un regard exercé et bienveillant.

« Nous avons beau faire le tour du monde à la recherche de la beauté, si nous ne l’avons pas apportée avec nous, nous ne la trouverons jamais. » Ralph Waldo Emerson

Crédit photo: blog.aufeminin.com

A lire aussi :

23avr