Le refuge

Refuge

« Soyez à vous-même votre propre demeure, soyez à vous même votre propre refuge » (Bouddha)

Que fait un enfant en se blottissant dans les bras de sa mère, le joueur de tennis malmené, qui à la pause enfoui sa tête sous une serviette ? Dans des périodes de stress, ne souhaitons-nous pas posséder un sanctuaire à l’abri des pressions et où nous réfugier, être capable seulement un cours instant de nous déconnecter de l’ici et du maintenant, le temps d’apaiser ces tensions qui délivrent à notre cerveau émotionnel des messages de peur et nous empêchent de mobiliser nos meilleures capacités ?

Le seul lieu de sérénité, de sécurité non soumis à l’agitation du monde extérieur et de nos craintes, toujours présent se trouve à l’intérieur de nous même. Il est là depuis l’origine ne demandant qu’à éclore. Un diamant dans sa gangue en attente, grâce aux outils de la sophrologie, d’être découvert et poli.

A lire aussi :

22mai