L’estime de soi passe les frontières

Pour réussir nos projets professionnels, au delà du talent, des expériences et de l’intelligence, une bonne estime de soi est indispensable. Pour acquérir cette aptitude il faut s’ être mesuré à des difficultés . Puisque nous avons multiplié ces situations, il est naturel que nous ayons rencontré l’échec – c’est une question de probabilité.

cerveau

Dans ce cas, une proportion raisonnable de ratages est légitime et à la condition qu’ils nous aient permis d’en retirer des leçons, ils seront « productifs« . La confiance en soi s’acquiert donc dans un mélange d’échecs et de succès. Le doute et la peur naissent souvent de la méconnaissance de nos limites.

Semblables à nos ancêtres qui croyaient la terre plate et craignaient de basculer dans l’abîme, nous nous pensons en plus grande sécurité dans la zone connue.

Je me souviens avoir entendu  un alpiniste chevronné, habitué à battre des  records de vitesse en duo dans l’ascension de plusieurs sommets -dire que dans d’autres situations de la vie,  il pouvait être paralysé par le  doute. Ce qui semble légitime. Mais si l’on néglige d’optimiser nos expériences  en n’effectuant pas le travail de conscientisation , on ne permet pas à la confiance acquise d’être transposable. Elle s’arrête alors, à la frontière de son domaine.

Chaque journée porte à des degrés divers de nombreuses occasions d’approvisionner notre capital confiance. Réussir, surmonter, assumer, décider, pardonner, progresser sont parmi les nombreux  verbes qui expriment des valeurs positives et  se conjuguent au quotidien.

« Vivre, c’est transformer en conscience une expérience aussi large que possible »
[André Malraux]
Petit exercice:
En état de relaxation, évoquons un expérience réussie et tentons d’identifier le sentiment spécifique qui lui est associé. On pourrait nommer cette douce électricité de la satisfaction ou de la fierté  qui se déploie dans nos cellules, son  « principe actif ». C’est là un travail de conscientisation.

A lire aussi :

13mar

Commentaires fermés.