Pensons à nous défragmenter

Le système d’exploitation de notre ordinateur nous oblige à effectuer régulièrement une défragmentation du disque.
La défragmentation consiste à regrouper les fragments de fichiers éparpillés sur le disque afin d’optimiser les temps d’accès du disque dur lors de la lecture de fichiers de taille importante. Afin de défragmenter, des algorithmes élaborés sont utilisés afin de déterminer la place des fragments et les espaces disques non utilisés.[Comment ça marche.net]
Bien qu’il ne faille pas en abuser il est possible quelquefois, de trouver des analogies de fonctionnement avec notre cerveau.

cerveau

Compte tenu de l’immense quantité d’informations qu’il reçoit et qu’il traite, il est légitime qu’un certain « désordre » règne en son sein. Les rêves, selon certains neuro-scientifiques, remplissent un peu cette fonction. Mais il existe une autre méthode , sous notre contrôle, qui peut  permettre à notre système d’exploitaion interne d’épargner de la place et de l’énergie.
Un cadre doit être capable de mobiliser ses ressources plusieurs fois par jours. Il doit pouvoir à chaque instant compter sur ses aptitudes, son intuition, sa capacité d’adaptation.
Il lui est nécessaire d’utiliser tous les moyens en sa possession pour optimiser ses capacités.
Un moyen simple et court de créer les conditions propices à une meilleure organisation des informations est de ralentir pendant quelques minutes le flux de ses pensées -comme le ferait un apnéiste avec son rythme cardiaque.

Petit exercice:
En relaxation, les yeux fermés, portons notre regard sur l’écran interne de nos paupières et soyons attentif à ne pas laisser aucune pensée, aucun mot se former,

Les premières tentatives vont être difficiles tellement, le flux automatique de nos pensées est puissant. Puis peu à peu nous observerons que nous sommes capables de nous immobiliser dans ce courant. Avec plus de pratique, les bénéfices iront au delà de la simple défragmentation.

A lire aussi :

13mai